قريباً

SERVICE BIENTÔT DISPONIBLE...

L'Ensemble Féminin de l'Opéra d'Alger Qui Accompagne Le Duo Des DIVAS "Nardjes et Nadia Benyoucef"

partager sur :

L'Ensemble Féminin de l'Opéra d'Alger Qui Accompagne Le Duo Des DIVAS "Nardjes et Nadia Benyoucef"

date

03 JUIL 2021

heure

19h00

prix

1500 DA

ticket

Disponibles

A PROPOS

NARDJESS ET NADIA BENYOUCEF A l’OPERA d’ALGER Le Samedi 3 Juillet, l’Opéra d’Alger « Boualem BESSAIH » vous propose un concert de musique andalouse animé par l’Ensemble National Féminin sous la baguette de M. Naguib Kateb, avec la participation extraordinaire de deux icônes de la musique algérienne en l'occurrence Nardjess et Nadia Benyoucef.

Nadia Benyoucef

Nadia Benyoucef (ou Nadia Ben Youssef ) est née en 1958 à Bad Djedid, à la Casbah d’Alger. Brillante interprète, serait originaire des environs de Cherchell, élevé à El-Mossilia, mais abandonne ses études musicales.El-hane oua Chabab, l’émission de télévision consacrée aux jeunes talents, la révèle au public en 1973, alors qu’elle n’avait que 15 ans. Par le timbre chaud et fin de sa voix, Nadia Benyoucef introduit une note de fraîcheur dans l’interprétation du hawzi.Leytim lui servira de prélude avant le grand succès de Ya l’Mima, chanson qui lui a été spécialement composée par Rabah Driassa.
Sa collaboration avec deux compositeurs confirmés, Mâati Bachir et Tahar Benhamed, ne lui apporte que des satisfactions : Yal Warda et El Khatem.

Ses duos avec Chaou (El Waldine et Kahwa ou Latey) et Kouffi (Yassadni et Lazem Tedbir) ne passeront pas inaperçus. Toutefois, la presque totalité de sa carrière reste marquée par deux personnalités : Mâati Bachir pour la composition (Aâmrat Dari, Lqit Lghzel, El Mouhami, etc.) et Saloua pour les conseils, elle quitte l’enseignement pour se consacrer à la musique et à son foyer. Questionnée sur ce qu’elle pense des partis politiques (en 1990), elle a répondu Mon parti à moi, c’est mon public et ma politique c’est la musique. Au mois de juin 1994, Nadia Benyoucef annonça brusquement son retrait définitif de la scène artistique, allant jusqu’à demander à la radio et à la télévision de cesser la diffusion de ses chansons. Nadia Benyoucef insistera sur le fait que les raisons de son retrait sont « volontaires et personnelles ». Toutefois, Nadia Benyoucef reprendra le chant de manière discrète et s’installa à Marseille (1996).

Nardjess

Originaire de la ville de Cherchell et issue d’une famille conservatrice, Nardjess, Nadia Bouchama de son vrai nom, a débuté dans une chorale polyphonique, pour qu’en 1973, elle s’essaye à l’émission radiophonique, « Alhan oua chabab » qu’elle retentera avec succès, une année plus tard à la télévision.

Ses premières expériences s’avérant concluantes, Narjess intègre l’Institut national de musique où elle passera deux ans, jusqu’à la fin 1974, date à laquelle elle participera, avec la chanson « Sifet el chemaâ wel kendil », à une opérette de Mohamed Hilmi, qui la révélera au public et qui l’emmenèra à enregistrer son deuxième album, sous le titre de, « Aîni chakat maa kalbi ».

En 1975, elle est sollicitée pour l’inauguration du Casif, Théâtre à ciel ouvert de Sidi Fredj, et sort l’album « Addet ad’mouâï », pour enchaîner ensuite, les enregistrements à la Radio et Télévision algériennes.

La cérémonie de mise à l’honneur de Narjess a été organisée par l’Onda, en collaboration avec le Tna.

événements similaires

Naima Dziria & Hassiba Abderaouf

27
AOÛT

Tickets: Disponibles

LIRE PLUS